Fin du premier programme CUMA : bilan et perspectives pour les partenaires

Le programme CUMA touche à sa fin, l’occasion pour les partenaires du programme : ICOSI, ACB, AVEM, AGROPROV, UN CUMA du Bénin, de faire un bilan et de préparer l’avenir.

La pertinence du programme s’est avérée au fil des années. En effet, au Sénégal comme au Bénin, la modernisation de l’agriculture est inscrite parmi les axes prioritaires des politiques publiques avec la création de l’Agence Nationale de mécanisation agricole (ANaMA) par l’État béninois et les engagements pour la sécurité alimentaire du Gouvernement sénégalais dans le cadre du Plan Sénégal Émergent (PSE). Au Benin en particulier, l’expérience du réseau CUMA est reconnue et des perspectives s’ouvrent pour un partenariat avec l’État sur la mécanisation. Au Sénégal, confrontés à des problèmes d’accès au crédit et aux équipements agricoles, les membres des CUMA apprécient fortement la dynamique de mutualisation.

En outre, le programme a permis d’accompagner : 161 CUMA, de former 480 hommes et 1006 femmes au Bénin et 1 134 agropasteurs au Sénégal. Une évaluation externe réalisé fin d’année 2020 a mis en lumière les réussites comme les points de vigilance, aussi et surtout les demandes du terrain ! Il est donc prévu de faire perdurer ce programme emblématique de l’ICOSI en tant que premier projet AFD.

Nous remercions celles et ceux ayant participé de prêt ou de loin au programme !
Partenaires financiers : AFD, Collectivités territoriales, fondation AVRIL, SEED foundation, fondation VALOREM
Budget : 646 098 euros
Durée : 42 mois, d’avril 2017 à septembre 2020