1 2 3 4

Accueil > Nos actions > Programmes 2010

Migrations et Co-développement

Projet partagé par les adhérents de l’ICOSI ; Organisation de groupes de travail.

Suite au rapport du Conseil économique, social et environnemental (rapport Bourven, rédigé au sein de la section des finances en 2008, présidée par Jean-Michel REYNAUD), l’ICOSI a décidé de travailler sur un projet visant à créer un modèle de services et de prestations afin de mobiliser les transferts et l’épargne des migrants en vue de favoriser le développement durable des pays d’origine.

L’ICOSI porte la conviction que les acteurs de l’économie sociale (plus que tout autre acteur du marché) ont ici un rôle à jouer dans l’élaboration de solutions techniques innovantes permettant d’assurer la sécurité et la fiabilité des transferts ou de l’épargne, et de créer les conditions d’un effet levier favorable au co-développement.

Cette épargne - ou ces transferts - doit pouvoir profiter au maximum aux économies locales, en premier lieu au bien-être des populations en matière de santé, d’éducation et de formation et, ensuite, à la croissance de ces économies par l’investissement productif.

Le rapport du Conseil économique, social et environnemental français avait mis en avant des exemples et des propositions spécifiques. Une étude a été également menée par la banque africaine de développement sur les transferts à destination de quatre pays de nature et de tailles différentes (Comores, Maroc, Mali, Sénégal). Il en ressort que les besoins exprimés par les populations ne sont pas identiques selon la situation économique et sociale des pays étudiés ; c’est pourquoi il est important de préconiser la recherche de solutions diverses et adaptées pour développer et démultiplier les effets positifs de l’épargne et des transferts.

Pour impliquer concrètement les acteurs de l’économie sociale, l’ICOSI a proposé la mise en place d’un comité de pilotage autour de plusieurs axes. Ce projet a également comme objectif de participer à la meilleure connaissance par les migrants des mécanismes financiers et des possibilités qui s’offrent à eux.

Des caractéristiques propres font l’originalité du projet :

* Favoriser les transferts ou l’épargne préalablement affectés, par le migrant, à des dépenses prédéterminées de nature sociale ou favorisant l’activité économique ;
* Le coût du service doit être étudié et encadré (et donc réduit) ;
* Un pourcentage est réservé à des projets de développement (nécessitant la création de liens avec les pouvoirs publics - français et locaux - en vue d’un abondement éventuel) ;
* Les diasporas et associations de migrants reconnues par les pouvoirs publics sont impliquées dans les choix et la nature des projets pouvant être financés.

Ce projet est actuellement partagé par les adhérents de l’ICOSI que sont le Groupe Chèque Déjeuner, le Crédit Coopératif et la MACIF et conduira prochainement à l’organisation de groupes de travail en vue de matérialiser les solutions à mettre en place.

Dans la même rubrique




Site

L’ICOSI co-anime le pôle Insertion Socio-Professionnelle et ESS du PCPA Tunisie

En tant que co-animateur du pôle Insertion Socio-Professionnelle et ESS du PCPA Tunisie, l’ICOSI a déposé auprès du programme un plan d’action pour le pôle s’étendant jusqu’en 2018. Validé par le comité de pilotage, ce plan débutera par une rencontre des membres du 18 au 20 septembre prochain à Tunis.

Découvrir...


Citoyens Actifs 2.0

Citoyens Actifs 2.0 est lancé ! Après une première phase concentrée sur la participation aux votes municipaux et européens de 2014, les associations partenaires ont élargi leur projet pour qu’il devienne un réseau. Celui-ci regroupe les citoyens européens d’Ile-de-France désireux de vivre plus activement et solidairement leur citoyenneté européenne.

Découvrir...