1 2 3 4

Accueil > L’économie sociale

L’économie sociale

.
« L’économie sociale et solidaire désigne un ensemble d’initiatives économiques à finalité sociale qui participent à la construction d’une nouvelle façon de vivre et de penser l’économie à travers des dizaines de milliers de projets dans les pays du Nord comme du Sud ».

Cette définition est issue de la 2ème Rencontre internationale sur la globalisation de la solidarité (Québec, octobre 2001).
Cependant, l’économie sociale et solidaire bénéficie de nombreuses définitions qui reflètent les multiples visages de ce secteur.

Le concept moderne d’économie sociale est aujourd’hui structuré autour des quatre familles qui la composent : mutuelles, coopératives, associations et fondations.

Bien que la nature juridique des organisations de l’économie sociale diffère d’un État à un autre, elles s’inspirent toutes de valeurs communes telles que la solidarité, la cohésion sociale, la responsabilité sociale, la liberté d’adhésion, une gestion démocratique, la participation et l’autonomie.

L’économie sociale place donc la personne humaine au centre du développement économique et social.

Les entreprises d’économie sociale représentent dans l’UE 8% de toutes les sociétés et emploient plus de 9 millions de personnes, touchant ainsi 25% de la population européenne. L’activité quotidienne de ces entreprises prouve qu’il est possible de concilier les dimensions économique, sociale et environnementale.

Les différentes entreprises d’économie sociale associent création d’emplois, qualité de l’emploi, croissance économique, liens sociaux, compétitivité, développement territorial et création de capital social.

Pris dans son ensemble, le domaine de l’économie sociale regroupe l’ensemble des activités et organismes, issus de l’entrepreneuriat collectif, qui s’ordonnent autour des principes et règles de fonctionnement suivants :

  • l’entreprise d’économie sociale a pour finalité de servir ses membres ou la collectivité plutôt que de simplement engendrer des profits et viser le rendement financier ;
  • elle a une autonomie de gestion par rapport à l’État ;
  • elle intègre dans ses statuts et ses façons de faire un processus de décision démocratique impliquant les usagers ;
  • elle défend la primauté des personnes et du travail sur le capital dans la répartition de ses surplus et revenus ;
  • elle fonde ses activités sur les principes de la participation, de la prise en charge et de la responsabilité individuelle et collective.

Alliant l’efficacité économique aux principes de démocratie, de solidarité et de partage, elle offre un fort potentiel de croissance dans le cadre d’une économie de marché sociale et moderne.

Dès aujourd’hui, l’économie sociale joue donc un rôle prépondérant dans le succès de l’élargissement de l’Union européenne et de la définition d’un modèle social européen.




Site

L’ICOSI co-anime le pôle Insertion Socio-Professionnelle et ESS du PCPA Tunisie

En tant que co-animateur du pôle Insertion Socio-Professionnelle et ESS du PCPA Tunisie, l’ICOSI a déposé auprès du programme un plan d’action pour le pôle s’étendant jusqu’en 2018. Validé par le comité de pilotage, ce plan débutera par une rencontre des membres du 18 au 20 septembre prochain à Tunis.

Découvrir...


Citoyens Actifs 2.0

Citoyens Actifs 2.0 est lancé ! Après une première phase concentrée sur la participation aux votes municipaux et européens de 2014, les associations partenaires ont élargi leur projet pour qu’il devienne un réseau. Celui-ci regroupe les citoyens européens d’Ile-de-France désireux de vivre plus activement et solidairement leur citoyenneté européenne.

Découvrir...